top of page
P1050843_edited.jpg

Qui suis-je?

Domaines de prédilection :


Je suis passionnée par les pédagogies actives et l’intelligence collective.

Mes expériences personnelles et professionnelles m'ont permis d'explorer plusieurs méthodes d’apprentissages et de vivre de riches expériences collectives, inventant et réinventant les façons de faire ensemble.


Heureuse de nourrir mon besoin d'évolution, je me forme et expérimente régulièrement des pratiques qui viennent enrichir ma palette professionnelle.


Mon engagement a commencé à 17 ans quand j’ai rencontré l’éducation populaire en devenant animatrice BAFA. J’ai travaillé avec différentes structures en complément de mes études, me permettant de faire des liens entre la théorie et la pratique.


Formation universitaire :


J’ai débuté mon cursus universitaire par une licence en Sociologie. Ces années ont été l’occasion d’obtenir des clefs de compréhension sur les hommes et les sociétés et m’ont donné le goût des sciences humaines. Piqué par l’idéologie de la transformation sociale, mon chemin de vie a commencé à se dessiner et ma passion pour les questions d’émancipation individuelle et collective est née!


J'ai poursuivit avec un Master en stratégie du développement culturel, convaincue que la démocratisation culturelle est une clef pour lutter contre les inégalités sociales. Je me suis investie dans le monde associatif , pratiquant la gestion de projet et la médiation culturelle.


Expérience professionnelles et personnelles marquantes :


J’ai ensuite porté plusieurs projets socio-culturel, un des plus marquant est « les écoliers du Voyajeux. » en 2009. Projet de valorisation des cultures traditionnelles en France et en Amérique Latine, il a été une source d’accomplissement, aussi bien personnelle que professionnelle : 3 ans de projet, 12 écoles en France et en Amérique Latine, 80 enfants participants, une vingtaine de partenaires, un site internet, 9 pays traversés et 10 mois de voyage à la découverte des cultures indigènes. Cette expérience de voyages et rencontres interculturelles m'a donné envie d'aller plus loin dans la découverte du monde et de moi-même. J'ai continué à allier voyages et expériences professionnelles jusqu'en 2013. En Asie, j’ai commencé ma pratique du yoga et en Océanie, je me suis posée presque deux ans en Nouvelle-Calédonie. J’ai alors travaillé dans l’éducation à l’environnement et au développement durable, créant des projets et des animations passionnants sur la grande terre et les îles loyautés. La découverte de ce territoire si riche humainement et naturellement a renforcé ma conviction que l'homme et la nature sont intimement liés et qu’un équilibre est à (re)trouver.

Mon retour en France fin 2013 a été l’occasion de revenir à Avignon. Fourmillant d’idées et d’envies, avec un groupe de personnes engagées ayant de l’expérience dans l’éducation informelle, nous avons développé l’association d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité Latitudes. Ayant comme ambition de contribuer à un monde meilleur, nous avons mis en place un laboratoire de pratiques d’éducation populaire. L’idée était de gérer la structure de manière collaborative et d’essaimer nos pratiques à travers des animations, des formations et des événements. Directrice-coordinatrice pendant cinq ans, j'ai professionnalisé  l'association et développé ses actions en manageant une équipe de 3 salariés, deux volontaires en service civique et une centaine de bénévoles. Simultanément, j’ai découvert les modèles de l’holacratie et la sociocratie et les méthodes d’intelligence collective que j’ai directement incubé dans la structure.

En 2017, j’ai travaillé dans une école alternative d'inspiration Subdury, fraîchement ouverte à Avignon. Fondée sur les apprentissages autonomes et l'auto-gestion démocratique, une quarantaine de personnes, allant de 3 à 80 ans, développaient collectivement un système d’inspiration sociocratique. J’y ai exercé la fonction de facilitatrice d’apprentissage et co-coordinatrice. Ce projet fut dense, très formateur, l’école n’a pas survécu à sa première année. Cette expérience m’a permis de cerner les freins et leviers de la mise en place d’un modèle collaboratif à grande ampleur.


Formations professionnelles et développement personnel


Afin d’enrichir ma pratique je continue à me former. En 2015 j’ai obtenu un DEJEPS ( Diplôme d'État de la Jeunesse, de l'Éducation Populaire et du Sport) développement de projets, territoires et réseaux avec les CEMEA Occitanie, me permettant notamment d’asseoir mes compétences comme formatrice professionnelle, et de nombreuses formations non diplômantes pour évoluer personnellement et découvrir de nouvelles méthodes : une formation complète en CNV (communication Non Violente), une formation sur la participation avec la SCOP d’éducation populaire l'Orage, plusieurs journées sur les outils de l'Intelligence Collective (Forum ouvert - Awarness), atelier du Nous (ADN) sur la gouvernance partagé avec l'Université du Nous et différents MOOC initiés par les Colibris (Créer un Oasis, L'éducation, la gouvernance partagée).

Plus récemment j'ai suivi la formation de la fédération SEVE (Savoir être et Vivre Ensemble) afin de proposer des ateliers de philosophie et de pratiques de l’attention auprès des enfants.


Aujourd’hui


Au fil de ces expériences, en puisant dans la pratique et les ressources théoriques, je fais évoluer les contenus pédagogiques et ma posture de facilitatrice, traitant des sujets variés à l’aide de différentes méthodes actives. J'ai dorénavant une bonne boîte à outils que je suis heureuse de partager.


Depuis juillet 2017 je suis indépendante, j'accompagne, je forme et je facilite auprès de différents acteurs voulant donner plus de sens à leur travail.

Je propose aussi des ateliers de philosophie et de pratiques de l’attention pour le public enfant-adolescent et j’utilise régulièrement ces outils dans mes formations professionnelles.

Qui suis-je?: À propos
bottom of page